Copyright © 2014-2022 Murielle Gagné – Auteure / Journaliste indépendante

1ère prothèse de la rétine en vente aux É-U

Archives

th (4)Une prothèse rétinienne est maintenant offerte aux personnes atteintes de rétinite pigmentaire. Prototype sorti des laboratoires de la firme Second Sight Medical Products qui en fait la commercialisation.

Enregistrée officiellement à la Food and Drug Administration (FDA) en février 2013, la prothèse rétinienne Argus 11 s’adresse aux adultes de plus de 25 ans ayant peu ou aucune perception de la lumière, symptôme majeur de la rétinite pigmentaire sévère.

Cette prothèse haute technologie se compose de 3 éléments : un implant placé dans et autour de l’œil, une micro-caméra fixée à la lunette laquelle branchée à un petit appareil vidéo dissimulable dans la pochette d’un vêtement, du sac à dos ou à main, par exemple.

Comment ça marche ? La lunette est munie d’une caméra-vidéo laquelle capte grâce à l’implant les images de l’environnement immédiat. Ces images se transforment en int_glassessignaux électriques lesquels sont dirigés dans l’unité vidéo. La captation finale sans aide mécanique se dépose sur l’œil stimulant ainsi la rétine. Cette stimulation électrique de la rétine est un intrant naturel pour le cerveau se nourrissant des effets de lumière.

Quels en sont les avantages ? Les résultats de l’étude clinique ont démontré que le système peut 1) aider à identifier l’emplacement ou le déplacement d’objets et de personnes 2) lire des lettres, des mots ou des phrases et 3) permettre des activités extérieures telle la marche à cause de la reconnaissance d’obstacles – rebords de trottoir, traverses, fentes et trous inhabituels.

Qui ne peut malheureusement pas en bénéficier ? En première ligne, toute personne qui a tendance à se frotter les yeux, qui a eu ou a des maladies de l’oeil – sauf la cataracte – et celle dont la santé physique est fragilisée.

Donc, un profil médical est prévu afin de maximiser les chances de réussite d’amélioration de sa vision. Et, s’il y a lieu, une demande d’évaluation psychologique préopératoire.

http://www.fda.gov  Food and Drug Administration USA

Catégories

Archives

Journaliste indépendante

Follow S C I E N C E S . . . en bref on WordPress.com