Copyright © 2014-2021 Murielle Gagné Journaliste/Freelance

L’éléphant a bel et bien une mémoire d’éléphant

Archives

Vieil adage, vieux dicton, croyance urbaine enracinée dans les collectivités d’ici et d’ailleurs. Lorsqu’on dit qu’une personne a « une mémoire d’éléphant », on sait sans l’ombre d’un doute qu’elle n’oubliera pas de sitôt. Au pire jamais ! L’éléphant aussi.

th (45)Respecté dans son habitat naturel ou ailleurs, il s’en souviendra. De même, il se souviendra si vous lui avez fait violence. En pareil cas, s’en tenir loin car l’éléphant a humé votre odeur, l’a bien encodée dans sa mémoire. Advenant que vos chemins se croisent à nouveau, il vous fera savoir le comment du pourquoi !

Combien d’anecdotes, de situations vécues et observées ont été rapportées par des organismes nationaux et internationaux – National Geographic, la fondation African Wildlife, Animal Planet – démontrant les agir surprenants des éléphants. Encore aujourd’hui, les allées et venues de ces superbes proboscidiens attirent l’attention aux confins de pays d’Asie et d’Afrique.

Un événement cocasse mais assez révélateur démontre qu’une mémoire d’éléphant n’est pas un mythe. En Ouganda, selon les « soupçons officiels » d’experts sur place, une horde d’éléphants mécontents de se faire usurper leur lieu de vie aurait marché sur les habitations nouvellement construites. D’autant que cette malveillance humaine isolait davantage leurs groupes familiaux les uns des autres.

Les scientifiques ne peuvent coter avec exactitude l’intelligence de l’éléphant via l’unité de mesure du quotient chez l’animal – EQ, Encephalization Quotient – comme pour tout autre animal ; mais ils n’hésitent pas à l’inclure dans le top 5 des animaux les plus intelligents sur terre et mer.

Dans la famille d’éléphants, le leadership est confié à une éléphante. Droit d’aînesse bien sûr, elle se démarque par son intelligence plus affûtée. Parce qu’elle aura la responsabilité du bien-être et la sécurité des groupes et sous-groupes familiaux. Elle utilisera donc ses connaissances uniques pour repérer les emplacements de nourriture y compris les endroits gourmands, pour identifier tous les membres de la famille et protéger tout son monde à l’approche de l’ennemi.

Ce type de matriarcat décrit comme tricoté serré permet, entre autres, un transfert harmonieux des connaissances ultra sensibles. Les piliers hiérarchiques sont uniquement des femelles car les jeunes mâles, dès l’éveil sexuel vers 12-14 ans, quittent le foyer maternel et rejoignent les autres mâles.

Malgré ses qualités évidentes, l’éléphant ne peut se défendre contre les humains qui ont une fixation sur son ivoire. On peut dire que l’éléphant n’est pas de taille. Il reste en voie d’extinction certaine. Et au rythme où la boucherie des prédateurs va, quelques années encore et il ne sera plus.

Aide-mémoire : longévité moyenne de 75-80 ans ; poids moyen de 90 kilos à la naissance après 22 mois de gestation ; poids 2 265/6 350 kilos (5 000/10 000 lbs) ; environ 150/200 kilos de nourriture/jour par adulte ; communication quotidienne de 70 vocalisations et 160 signaux visuels et tactiles.

http://www.animalplanet.com

http://www.elephantvoices.org

http://www.awf.org

Marqué : ,

Catégories

Archives

Journaliste indépendante

Follow S C I E N C E S . . . en bref on WordPress.com
%d blogueueurs aiment cette page :