Copyright © 2014-2022 Murielle Gagné – Auteure / Journaliste indépendante

Le prix Nobel et ses nobles oublis

Archives

thÀ l’automne de chaque année depuis 1901 – inauguration des prix Nobel – l’annonce des  récipiendaires fait des heureux, bien sûr, mais fait aussi jaser, jacasser, bavarder… Dans de nombreux labos de plusieurs pays, il y a des fioles qui se métamorphosent en vases communicants. Les rumeurs vont bon train, justifiées peu ou pas, d’où émerge parfois la controverse ; et plus d’unes font légendes.

Parmi les centaines de nobélisés, on ne peut oublier l’impact de certaines de leurs inventions qui par leur application ont mis en danger la santé et la sécurité de l’humanité : techniques de lobotomie, insecticide synthétique, armes chimiques et quelques autres.

La remise d’un Nobel au chimiste allemand Friz Haber en 1918 pour son invention de la synthèse de l’ammoniaque – base des fertilisants dans la production alimentaire – a provoqué l’indignation. On l’a d’ailleurs surnommé « le père de la guerre chimique ». Cent ans plus tard, en 2013, on remettra le prix Nobel de la paix à l’Organisation mondiale de lutte contre les armes chimiques. On chuchote dans les couloirs scientifiques que la Fondation Nobel a tenté de rectifier son « erreur de jugement ».

Autres controverses qui perdurent dans le temps et l’espace. Les nominations faites au cours du XXè siècle à des scientifiques – chimie, physique, mathématique – qui ont créé les éléments et leur fusion menant à la bombe atomique. De l’ébauche au document final, il y a eu Marie et Pierre Curie, les amis Otto Hahn et Albert Einstein qui, rappelons-le, fut le partenaire d’Oppenheimer, maître d’oeuvre du projet Manhattan des années 1940-60.

Du côté des refus volontaires et involontaires ayant ébranlé les murs de la prestigieuse institution suédoise, il y a l’écrivain français Jean-Paul Sartre qui dira non au Nobel de littérature 1964. Décision assez rare dans les annales des Nobel. Le Russe Pasternak, dylanau contraire, a dû remettre son Nobel littérature à cause des pressions de son pays. Cependant, le vietnamien Duc Tho a refusé le Nobel de la paix 1973 par conviction politique tandis que son co-nominé Henry Kissinger, alors Secrétaire d’État des États-Unis, a accepté. Bob Dylan, lauréat littérature 2016, s’est fait tirer l’oreille pour finalement accepter l’honneur et le chèque accolé, et quelques obligations protocolaires !

Bon nombre de revendications contestent la validité et/ou la pérennité des travaux inclus dans les curriculum vitae de certains nobélisés. Les prétendus vols de notes manuscrites, la manipulation des dates de brevets font partie de l’insatisfaction des sociétés savantes et des candidatures non retenues présentés devant les différents comités de la Fondation.

Les prix Nobel de chimie, de littérature, de physique, de physiologie/médecine, de paix et plus tard d’économie est accompagné d’un chèque de +ou-1,2 million de dollars US$. Ce programme honorifique international est la volonté posthume du chimiste et th-83ingénieur suédois Alfr Bernhard Nobel. Inventeur prolifique, détenteur de 355 brevets dûment enregistrés dont la dynamite, Alfr Nobel a fait fortune dans la fabrication des armes et des munitions.

Enfin, il y a toujours cette controverse aussi constante que chauvine et sexiste : la discrimination envers l’intelligence scientifique, culturelle et humanitaire des femmes de l’univers.

Hommes Femmes
Paix 87 16
Litérature 99 13
Physiologie et Médecine 197 11
Chimie 168 4
Physique 199 2
Economie 74 1

thEn 115 ans ( jusqu’à 2016 ), il y a eu 579 remises de prix Nobel. Parmi les 911 nobélisés, on compte 49 femmes, 836 hommes et 26 organismes. Et sur les femmes honorées, près de la moitié d’entre elles ont dû partager leur prix avec l’homme/mari, confrère de labo, de faculté, d’entreprise.

Par décennie Hommes % Femmes %
1900 95,1 4,9
1910 98,3 1,7
1920 95,8 4,2
1930 92,2 7,8
1940s 93,8 6,2
1950s 100,0 0,0
1960 96,0 4,0
1970 95,9 4,1
1980 95,6 4,4
1990 93,1 6,9
2000 91,8 8,2
2010 88,9 11,1

http://www.telegragh.co.uk

http://www.nobelprize.org

Marqué : , ,

Catégories

Archives

Journaliste indépendante

Follow S C I E N C E S . . . en bref on WordPress.com