Copyright © 2014-2022 Murielle Gagné – Auteure / Journaliste indépendante

Des Jeux olympiques, des filles, des records

Archives

thL’exploit le plus important de l’histoire des Jeux olympiques a été réalisé par une gymnaste ukrainienne du nom de Larisa Latynina. Entre 1956 et l964, cette superbe athlète a gagné 18 médailles : 14 individuelles et 4 en équipe. Performance ultime des olympiades modernes qu’aucun homme, qu’aucune femme, n’a surpassée et qu’elle conservera pendant 48 années. Jusqu’à l’été 2012, date où le nageur états-unien Michael Phelps, athlète hyper doué, inscrira un nouveau record olympique. Madame Latynina, maintenant âgée de 81 ans, demeure toujours l’athlète féminine la plus médaillée des JO, aucune femme n’ayant à ce jour égalé ses 9 médailles d’or, 5 d’argent et 4 de bronze.

Des records olympiques réalisés par de jeunes filles dédiées, on en compte plus d’uns. En 1936, Marjorie Gestring ( États-Unis ), alors âgée de 13 ans et 268 jours, devint la plus jeune médaillée d’or au plongeon de 3 mètres. Elle n’a pu poursuivre son rêve olympique, les éditions de 1940 à 1948 ayant été annulées à cause de la guerre.

L’excellence de Nadia Comaneci a ébloui le monde entier. Jeune ado roumaine de 14 ans, elle fut la première gymnaste de tous les temps à recevoir la note parfaite de 10 lors des JO de Montréal en 1976. Son palmarès olympique : 5 médailles or, 3 argent, 1 bronze.

Dans la même période, Olga Korbut, biélorusse aussi gymnaste mais de petit, très petit gabarit, 4 pi.11 pces/150 cm, s’est distinguée lors de ses prestations aux olympiades  de 1972 et 1976, 4 médailles or, 2 argent.

C’est aux Jeux olympiques de Paris, en 1900, qu’ont été admises pour la première fois des athlètes féminines déjà championnes du monde dans leur discipline. Leur participation fut limitée à 2 sports, le tennis et le golf. Donc, 22 femmes contre 975 hommes qui, eux, se mesureront dans les 19 sports officiels et une centaine 440px-Charlotte_Cooperd’activités.

Les premières médaillées d’or de ces olympiades ont été gagnées par des championnes des États-Unis – au tennis, Charlotte Cooper, 1 médaille or et 1 argent ; au golf, Margaret Abbott , 1 médaille or.

Quelques olympiennes les plus médaillées   

th (28)Kayak : Birgit Schmidt-Fischer  ( Allemagne ) 8 médailles or, 4 argent. JO 1980, 1988, 1992, 1996, 2000 et 2004 année où elle a gagné 1 médaille d’or à l’âge de 41 ans. Plus grande kayakiste de tous les temps.

th (72)Natation : Jenny Thompson ( États-Unis ) 8 médailles or, 3 argent, 1 bronze. JO 1992, 1996, 2000, 2004.

th (88)Natation : Dara Torres ( États-Unis ) 4 médailles or, 4 argent, 4 bronze.  JO 1984, 1988, 1992, 2000, 2008. Plus longue carrière olympique en natation.

th (93)Natation : Nathalie Coughlin ( États-Unis ) 3 médailles or, 4 argent, 5 bronze. JO 2004, 2008,  2012.

thGymnastique : Vera Cáslavská ( Tchécoslovaquie ) 7 médailles or, 4 argent. JO 1960, 1964, 1968.

thSki de fond : Raisa Smetanina ( Russie ) 4 médailles or, 5 argent, 1 bronze. Participe à 5 JO d’hiver 1976 à 1992. Athlète la + âgée à gagner 1 médaille d’or aux Jeux d’hiver.

thGymnastique : Polina Astakhova ( Ukraine ) 5 médailles or, 3 argent, 2 bronze. JO 1956, 1960, 1964.

thEscrime/fleuret : Valentina Vezzali ( Italie ) 6 médailles or, 1 argent, 2 bronze. JO 2000, 2004, 2008.

thSki de fond : Lyubov Yegorova ( Russie ) 6 médailles or, 3 argent. JO d’hiver 1992, 1994 Athlète féminine la plus médaillée des JO d’hiver.

thNatation : Amy Van Dyken ( États-Unis )  6 médailles or. JO 1996, 2000 1ère de son pays à gagner 4 médailles d’or dans une olympiade.

 

Au delà d’une administration olympique empreinte de misogynie – un legs du fondateur/mentor difficile à effacer – les athlètes féminines démontrent leur esprit sportif indéfectible, un coeur de battante unique, signature de leur odyssée.

Et encore quelques unes :

  • thAthlétisme/sprint : Sanya Richards-Ross ( États-Unis ) 4 médailles or, 1 bronze.  JO. 2004, 2008, 2012.
  • Natation : Missy Franklin ( États-Unis ) 4 médailles or, 1 argent. JO 2012. Record mondial au 200 mètres dos à 17 ans.
  • Athlétisme : Fanny Blankers-Koen ( Pays-Bas ) 4 médailles or. JO 1948.
  • Plongeon : Chen Ruoli ( Chine ) 4 médailles or JO 2008, 2012.
  • th (86)Patinage artistique : Sonja Henie ( Norvège ) 3 médailles or. JO 1928, 1932, 1936.
  • Aviron : Marnie McBean ( Canada ) 3 médailles or, 1 bronze, JO 1992, 1996.
  • Athlétisme/sprint : Marie-Jo Pérec ( France ) 3 médailles o,r JO 1992 et 1996.
  • tbedardBiathlon : Myriam Bédard ( Canada ) 2 médailles or, 1 bronze. JO 1992, 1994. Seule athlète d’Amérique du Nord ayant 2 médailles d’or en biathlon
  • Tennis : Steffi Graff ( Allemagne ) 2 médailles or, 1 bronze. JO 1988.
  • Athlétisme : Kelly Holmes ( Angleterre ) 2 médailles or, 1 bronze. JO 2000, 2004.

En 1956, aux Jeux d’hiver en Italie, la skieuse Giuliana Chenal-Minuzzo devient la première femme à prononcer le serment des athlètes réservé jusque là aux hommes.

thDouze ans plus tard, aux JO de Mexico en 1968, Norma Enriqueta Basilio, sprinteuse spécialiste des haies, deviendra la 1ère femme à allumer la vasque olympique.

Les athlètes féminines ont brisé leurs propres barrières accumulant des performances et des records inoubliables à jamais inscrits dans leur histoire et celle des Jeux olympiques.

À l’été 2016, aux JO de Rio,  elles seront costaudes comme les pionnières. Sur une présence de plus ou moins 10 500 athlètes, environ 4 300 olympiennes démontreront aux jeunes femmes du monde entier la passion qui les animent. Elles deviendront des modèles pour les petites athlètes en devenir qui les admirent déjà. Et les plus vieilles qui les remercient.

http://www.olympic.org/athletes

http://www.topendsports.com

 

 

Marqué : , , , , , ,

Catégories

Archives

Journaliste indépendante

Follow S C I E N C E S . . . en bref on WordPress.com
%d blogueueurs aiment cette page :