Copyright © 2014-2022 Murielle Gagné – Auteure / Journaliste indépendante

En 1965, une virologue découvrait le premier coronavirus humain

Archives

June Almeida, virologue écossaise et histopathologiste, a découvert le premier coronavirus humain en 1965 et en a décrit sa structure, en 1966. Elle a inventé des techniques de la microscopie électronique immunitaire, soit l’imagerie et l’identification des virus.

Ce sont ses techniques qui lui ont permis de découvrir le premier coronavirus humain, le COVID-1. Elle l’aurait nommé «corona virus» parce que sa structure physique ressemblait à une couronne.

En 1965, le British Medical Journal a annoncé sa découverte et les premières photos du coronavirus furent publiées, 2 ans plus tard, dans «Journal of General Virology». Depuis, on a identifié plus de 7 coronavirus humains tous de la même famille, notamment le MERS, le SRAS et le SARS-CoV-2, mieux connu sous l’appellation COVID-19.

En 2020, dès le début de la pandémie mondiale due au virus COVID-19, ses études sur la famille des coronavirus et du COVID-19, accompagné de ses méthodes de la microscopie électronique, ont aidé la communauté scientifique internationale à repérer rapidement les origines du virus et ses impacts sur la vie humaine.

Pionnière de l’imagerie et de l’identification des virus, elle fut aussi la première à visualiser le virus de la rubéole et à définir les composants du virus de l’hépatite B.

Plusieurs articles et reportages de différents médias ont raconté les débuts difficiles de sa carrière. On a mis en évidence ses compétences et réalisations qui l’ont menée non seulement à identifier le premier coronavirus, mais de faire la lumière sur la pathogenèse des infections virales, sur l’amélioration des techniques de diagnostic des infections virales.

Coauteure et auteure de plusieurs publications d’envergure, elle a écrit un manuel sur le diagnostic viral pour l’Organisation mondiale de la santé, en 1979.

Ses techniques de photo électron microscopie sont référencées dans la plupart des chapitres de manuels sur la virologie et des articles de revues spécialisées.

En septembre 2020, la fondation Guy’s Hospital, de Grande-Bretagne, a nommé son nouveau laboratoire de test sur le COVID-19, «June Almeida» (1930-2007).

__________________

Extrait de mon bouquin hommage INVENTRICES …de tout âge …de tout lieu, sous le thème Vaccins.

Marqué : , ,

Catégories

Archives

Journaliste indépendante

Follow S C I E N C E S . . . en bref on WordPress.com
%d blogueueurs aiment cette page :