Copyright © 2014-2021 Murielle Gagné Journaliste/Freelance

En 1947, MARIA TELKES crée le premier système de chauffage solaire résidentiel

Archives

Maria Telkes (1900-1995, Hongrie / États-Unis ), chimiste physique, biophysicienne et inventrice a créé le premier système de chauffage solaire pour résidence et la première maison solaire. 

Elle a aussi inventé le premier générateur thermoélectrique la même année et le premier réfrigérateur thermoélectrique, en 1953.

Elle a conçu et construit la première maison solaire au monde avec l’architecte Eleanor Raymond. Ce projet, financé par la sculptrice et environnementaliste Amelia Peabody, a été réalisé en 1947-1948 et fut identifié comme « la maison de l’après-demain ».

Soulignons que ce sont 3 femmes qui ont résolu le problème anticipé d’un manque de carburant terrien. Vers la fin des années 1940, la communauté internationale avait émis des indicatifs sérieux sur l’épuisement de cette ressource et ce, dans un proche avenir.

Cette architecte inventrice a aussi créé le distillateur solaire capable de vaporiser l’eau de mer, invention que plusieurs considèrent comme sa plus importante. Ce distillateur a été intégré dans les radeaux de sauvetage de guerre. On l’a également utilisé pour garantir les besoins en eau potable des îles Vierges.

Celle qu’on a surnommée respectueusement « The Sun Queen », a inventé d’autres appareils capables de stocker l’énergie via la lumière du soleil. Elle a aussi développé des matériaux pouvant supporter les températures extrêmes dans l’espace.

En 1980, elle a collaboré à la mise au point de la première résidence solaire électrique avec le gouvernement des États-Unis.

En 1952, elle a été la première récipiendaire du prix d’excellence de la Society of Women Engineers. En 1977, elle a reçu un prix d’excellence du Conseil consultatif de la recherche sur le bâtiment de l’Académie nationale des sciences pour ses contributions à la technologie des bâtiments chauffés à l’énergie solaire et le prix Charles Greeley Abbot de l’American Solar Energy Society.

En 1980, elle a collaboré à la mise au point de la première résidence solaire-électrique avec le gouvernement des États-Unis (US Deparment of Energy).

En 1952, elle fut la première récipiendaire du prix d’excellence de la Society of Women Engineers. En 1977, elle a reçu un prix d’excellence du Conseil consultatif de la recherche sur le bâtiment de l’Académie nationale des sciences pour ses contributions à la technologie des bâtiments chauffés à l’énergie solaire et le prix Charles Greeley Abbot de l’American Solar Energy Society.  

Sources :

http://www.britannica.com

http://www.encyclopedia.com

http://www.Lemelson-MIT

 

 

Catégories

Archives

Journaliste indépendante

Follow S C I E N C E S . . . en bref on WordPress.com
%d blogueueurs aiment cette page :